Parcours des Faunes

Le Val D'Escreins se révèle à vous...

Venez parcourir le parcours artistique et poétique du Val D'Escreins et découvrez des oeuvres contemporaines et novatrices implantées dans ce havre de paix


3 Artistes de l'association Fées d'hiver ont peuplé les mélézins de créatures irréelles, dans une atmosphère mystique.

- La pieuvre de Thomas: Sculpture intégrée aux ruines du Val

- Pappus Lactés – Alice et David Bertizzolo: Pissenlits géants composés de bouteilles de lait

- La main de Pedro Marzorati: Sculpture géante



Vous y découvriront des œuvres contemporaines monumentales sorties de terre comme par magie par des êtres malicieux et provocateurs.

Ce sont les Faunes qui ont inspirés ce parcours à travers les œuvres d'artistes de talent :
« Dans la mythologie romaine, un faune est une divinité champêtre représentée avec un corps d'homme, des pattes et des cornes de bouc.
Le Faune vit essentiellement dans les forêts et se nourrit de fruits et de racines.
Les poètes prétendent qu'on entendait les voix des faunes dans l'épaisseur des bois et qu'il prononcaient des oracle dans le silence de la nuit ».


La singularité qu'offrent les ruines au milieu de ce site d'exception impose des interventions monumentales pour ne pas se perdre dans la grandeur de ce paysage de montagne.

Tout un territoire se démarque ainsi grâce à l'association de la randonnée, la lecture de paysage et le parcours poétique et artistique.


3 oeuvres hors du commun


La pieuvre de Thomas

Thomas Voillaume est un artiste français talentueux dans plusieurs domaines : sérigraphie, dessin, peinture, sculpture et arts numériques.
Pour le Val d'Escreins, il est intervenu sur l'une des ruines de l'ancien village en élevant une sculpture monumentale qui la prend d'assaut pour ne faire qu'un avec elle.
Modélisé sur son ordinateur en 3D, la sculpture virtuelle de Thomas est sortie de l'écran pour prendre forme et vie dans ce décor réel.


Pappus Lactés - Alice et David Bertizzolo

Champs de fleurs de 11 pissenlits en graine, hautes de 5 mètres et composées de bouteilles de lait. Au contact des visiteurs venus de nuit, les fleurs s'illuminent.
De loin, ces formes rappellent celles d'un paysage urbain, des lampadaires semblent installés au beau milieu de la vallée d'Escreins. En approchant, des fleurs immenses se dessinent.
186 bouteilles de lait en plastique forment une sphère dessinant le « pappus » ou les « aigrettes » d'un pissenlit. Ce sont des petites graines blanches formant une boule duveteuse sur lesquelles nous soufflons avant de faire un vœu.


La main de Pedro Marzorati

Pedro est un artiste argentin pluridisciplinaire qui, selon le sujet choisi, s'exprime avec techniques : land-art, photographie, sculpture, dessin, installation, musique, multimédia.
Ses projets réinterprètent la nature en détournant les objets et les codes qui nous sont connus.
Son œuvre nous incite à la réflexion. Il conçoit la création comme un acte militantisme poétique pour devenir aussi un artiste engagé.


Plus d'informations

Votre appli Vars