Ski de vitesse

Championnat du monde de ski de vitesse

Vars Championnat du monde de ski de vitesse

Les hommes et femmes les plus rapides de la planète étaient au rendez-vous !


La piste de Chabrières n'a pas failli à sa réputation de piste la plus rapide du monde durant de championnat, évènement très prestigieux où les meilleurs skieurs de vitesse se retrouvent.
Les vitesses les plus rapides de la saison ont été enregistrées permettant à certains coureurs d'améliorer leur record personnel.


La consécration pour Simone Origone

L' italien Simone Origone décroche le 6ème titre de sa carrière !
Le français Simon Billy vice-champion du monde.


Simone est incontestablement l'homme le plus rapide de la planète. En montant sur la plus haute marche du podium, il laisse définitivemnet sa trace dans le monde du ski de vitesse. Il s'octroie le 6ème graal de la vitesse de sa carrière et devient une fois de plus champion du monde grâce à un run à 228.862 km/h. « Ca c'est du KL ! » a-t-il clamé après son run de final, encore sous l'impulsion de l'adrénaline : « … pour moi le ski de vitesse prend son sens à partir de 200 km/h et la piste de Chabrières est la seule à permettre ceci ! ».
Le français Simon Billy s'est battu comme un lion sur la piste où sont tombées les meilleures performances de tous les temps et s'octroie la médaille d'argent. Forcément déçu, il ne peut que reconnaitre l'immense talent de son rival et néanmoins ami italien. Un grands respect uni ces deux champions : Simon prenant exemple sur l'expérience et le talent de Simone, et Simone clamant que le prochain leader mondial de la vitesse sera Simon ! un bel esprit plane sur ce championnat tandis que l'autrichien Klaus Schrottshammer complète le podium avec une vitesse de 226.843km/h.
Ces athlètes, juché sur des skis de 2m40 et une quinzaine de kilos, ont su trouver le bon placement de son corps, regroupé et gainé pour avoir une bonne pénétration affrontant une piste très rapide permettant de réaliser les meilleures performances de la saison.

Doublé suédois chez les dames

Britta a mené ces deux jours de course en tête, sans jamais faillir et entre dans la cours de grands. Elle avait la piste dans les jambes et savait que la concurrence était rude. Elle confirme ici son excellente forme cette saison en remportant le championnat du monde de ski de vitesse. Flashée à 221.266km/h elle en profite pour améliorer son record personnel ! Sa compatriote Lisa Hovland Uden repart avec la médaille d'argent tandis que la championne du monde en titre, l'Italienne Valentina Greggio doit se contenter de la médaille de bronze. A ce jeu, la suédoise est un as. Elle entre dans la cour des grands.

Record personnel et nouveau record national pour l'autrichienne Nicole Schmidhofer, Championne du monde de Super-G en 2017, elle remporte le Globe de Cristal de descente à Soldeu (Andorre) le 13 mars dernier. À tout juste 30 ans, elle a troqué sa combinaison de descendeuse contre celle en latex rouge des Klistes ! Son défi fou consistait à passer les 200km/h : pari réussi car la championne se fait flasher à 217.786 km/h ; elle finit 4ème de ce championnat du monde et en profite pour établir sin record personnel et un nouveau record féminin d'Autriche !

Un petit clin d'oeil particulier pour Karine Dubouchet Revol, skieuse hors norme, reine de la vitesse a qui choisi ce championnat du monde pour tirer sa révérence. 11 titres mondiaux, 2 globes de cristal en poche, elle a enchainé depuis 1995 les compétitions avec la même détermination et la même rage de vaincre. Aujourd'hui se tourne une page pour cette grande dame du ski de vitesse que l'on retrouvera certainement d'ici peu non loin des skieurs les plus rapides de la planète.

La France bien représentée chez les juniors La catégorie junior est tout aussi prometteuse pour les français (les compétiteurs concourent avec une tenue de descente et non profilée). En effet, chez les hommes, on retrouve un podium 100 % bleu, blanc, rouge. Hugo Portal s'offre le titre avec un run à 181.818 km/h. Alexandre Hygonnet et Killian Thiercelin complète le podium. Du côté des filles, les français rencontrent le même succés avec la victoire D'Amandine Thomas devant 2 suédoises.

>> Voir la liste de résultats