© Kl Light
Logo Rmc

Championnat du monde

de ski de vitesse

Trois ans après la dernière édition qui avait déjà eu lieu à Vars, les skieurs les plus rapides de la planète se retrouvent sur la mythique piste de Chabrières pour décrocher le titre de champion du monde de ski de vitesse.

Le championnat du monde

en vidéo

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Jour 3

La consécration

Simon Billy – Champion du monde

En montant sur la plus haute marche du podium, il laisse définitivement sa trace dans le monde du KL. L’actuel détenteur du globe de cristal, a su dompter sa piste, la piste la plus rapide du monde, et s’octroie le 1er graal de sa carrière.
S’élançant en dernière position, le skieur local prend les devants sur l’autrichien Manuel Kramer (206.90 km/h) km/h) et l’italien Simone Origone (208.32 km/h).

 

Le sacre pour Valentina Greggio

Côté féminin, la skieuse la plus rapide du monde, Valentina Greggio, s’offre le meilleur chrono (201.29 km/h) sans surprise. Après 3 jours, sans aucune faille sur la piste de Chabrières, elle signe  la vitesse la plus rapide avec une pointe à 201.29 km/h lui permettant ainsi de devenir, une nouvelle fois, championne du monde de ski de vitesse. La française Cléa Martinez réalise une très belle performance et devient vice championne du monde avec une vitesse de 196.85 km/h. Britta Backlund (suède) monte sur la troisième marche de ce podium (193.26 km/h).

Jour 2

Toujours plus vite

Les coureurs, frustrés d’un unique run la vieille, se sont retrouvés pour cette deuxième journée du championnat du monde aussi déterminés les uns que les autres. Mais une fois de plus le vent aura eu gain de cause sur le bon déroulement de l’épreuve, perturbant la compétition dès le premier run.

A l’issue du seul run possible, Valentina Greggio s’adjuge, une nouvelle fois la vitesse la plus rapide chez les filles suivie de la française Cléa Martinez qui s’offre une belle performance (189.79 km/h).
Simone Origone 199.32 km/h et Simon Billy 199.26 km/h se tiennent dans un mouchoir de poche laissant ainsi présager de très beaux runs pour les finales.

Jour 1

Retrouvailles avec la vitesse

C’est sous un soleil radieux que les klistes ont retrouvé de belles sensations de glisse faisant leur première trace de la saison sur la mythique piste de Chabrières.  A ce jeu là, Simon Billy (FRA) – 185.60 km/h – et Valentina Greggio (ITA) – 177.48 km/h –  ont été les plus rapides.
Les coureurs se sont élancés sur une piste parfaite mais le vent, invité de dernière minute sur les mondiaux, a  fortement perturbé cette première journée rendant impossible le déroulement du 2ème run. L’ensemble des participants, issus de 15 nationalités différentes, ont RDV demain matin pour de nouvelles vitesses toujours plus élevées.

  

Les prétendants

Découvrez les athlètes à suivre dans la quête du titre mondial. Qu’ils soient anciens champions du monde, espoirs montants ou recordmans du monde actuels, la compétition s’annonce intense cette année.

Chabrières

Le mythe

Les conditions de neige actuelles laissent présager d’une course rapide. Le titre devrait se jouer au delà des 200 km/h avec un départ en dessous du fameux « rocher ». Une nouvelle fois, la société des remontées mécaniques fait preuve de tout son savoir faire en matière de préparation pour rendre la piste de Chabrières la plus rapide possible pour cette compétition internationale.

portfolio

Toujours plus

Tout l’agenda

Retrouvez toutes les animations et temps forts de l’hiver.

En savoir +